Compte rendu de la présentation de Stéphane Brogniart

Lors de la conférence du 22 mars dernier, l’ultra trailer et préparateur mental Stéphane Brogniart nous a rejoint à Fribourg pour nous parler de son approche très personnelle des sports d’endurance, et plus particulièrement du trail. Sans détour et non sans humour il nous a livré ses ressentis …

La pratique du trail est pour Stéphane avant tout un outil de développement personnel lui permettant de se réaliser. Pour y parvenir, il s’est d’abord intéressé à ce qui pouvait perturber sa démarche ; très vite, il comprend que ce sont les « autres ». Il le remarque le jour où il prend conscience de mieux connaître et maîtriser sa montre que sa propre personne.

Il commence alors par écarter tout facteur extérieur, et au lieu de chercher à combler ses points faibles, il s’est concentré sur un de ses points forts : il sait « courir pas vite mais tout le temps ». C’est donc naturellement qu’il s’est orienté vers l’ultra trail en prenant soin de ne pas se comparer avec autrui – et de fait, de se mettre en difficulté – car pour lui « celui qui a besoin des autres pour savoir qui il est n’est rien! ».

Au départ d’un ultra, l’objectif de Stéphane Brogniart est de passer un bon moment en allant à la rencontre de lui-même. Cet alignement mental-physique est atteint lorsque « sa tête et son corps sont au bon endroit » ce qui définit, au passage, le postulat de base de la préparation mentale. En écartant au maximum les pensées parasites, il parvient ainsi à dompter son cerveau – « d’occidental » dira-t-il – en faisant disparaître l’enjeu au profit du jeu et à être de fait au plus proche de son potentiel théorique.